Renseignements utiles


Il existe des randonnées semblables à celle du Ramat de Camins partout dans le monde: de celles qui elles aussi vont de village en village telles que le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle ou le Tour de l’Annapurna, à celles qui par contre n’en rencontrent presqu’aucun, comme les GR 10 ou 11, qui traversent les Pyrénées dans leur longueur; ou encore les traversées de refuge en refuge comme le trekking Carros de Foc ou le Tour du Mont Blanc.

Tous ces itinéraires de montagne peuvent se réaliser de diverses manières:

  • entièrement ou étape par étape
  • en effectuant certains tronçons en transport public, en voiture, ou tout autre véhicule
  • en solitaire ou en groupe
  • avec ou sans guide
  • en optant pour des variantes plus difficiles ou plus faciles
  • etc.

Le trek Ramat de Camins n’est pas une exception. Il existe mille et une façons d’effectuer l’itinéraire et celles-ci se multiplieront encore davantage avec le temps car il s’agit d’une randonnée «vivante». Par exemple, au fur et à mesure que les chemins traditionnels seront réhabilités, le parcours lui-même se verra enrichi de nouveaux raccourcis, détours ou déviations.

DIFFICULTÉ

Le niveau de difficulté technique de l’itinéraire est faible ou moyen car il suit presque constamment des anciens chemins de transhumance ou des pistes forestières et qu’il est difficile de se perdre. Il ne s’agit donc pas d’un parcours à caractère aventureux. Ce sont tout simplement les chemins que les gens du pays empruntaient avant que n’apparaissent les routes et les voitures.

La difficulté sera davantage liée à la longueur de l’une ou l’autre étape, dont la distance à parcourir dépend des établissements où passer la nuit. Il convient d’ajouter cependant que, depuis 2007 – date à laquelle l’itinéraire a été effectué pour la première fois – de nouveaux établissements ont ouvert, permettant ainsi d’écourter certains tronçons.

Les étapes les plus exigentes sont celles qui franchissent les ports de Bonaigua, de Vielha et de Gelada, ainsi que celle qui nous mène au Parc National d’Aïguestortes i Estany de Sant Maurici en passant par Espot. Mieux vaut avoir un peu d’expérience en randonnée et, surtout, effectuer ces étapes par bon temps.

LA MEILLEURE PÉRIODE

Il est possible de parcourir l’itinéraire tout au long de l’année, toutefois en hiver les passages situés en altitude sont infranchissables à cause de la neige. Par ailleurs, de fortes précipitations hivernales peuvent aussi rendre impraticables certaines étapes de moindre altitude.

BALISAGE

Il n’y a pas de signalisation unifiée propre à cette randonnée mais de petites plaques portant le logo de Ramat de Camins sont visibles le long de la plupart des tronçons.

CARTOGRAPHIE

  • Ramat de l’Est. Éch. 1:50.000. Carte/guide de randonnée. Éditions Alpina.
  • Tremp. Éch. 1:25.000. Carte topographique de Catalogne, num. 35. Institut Cartogràfic de Catalunya.
  • Parc Natural de l’Alt Pirineu. Éch. 1:50.000. Éditions Alpina.
  • Val d’Aran. Éch. 1:40.000. Éditions Alpina.
  • Vall de Barravés – Ribagorça. Éch. 1:25.000. Éditions Alpina.
  • Alta Ribagorça. Éch. 1:50.000. Carte régionale de Catalogne. Institut Cartogràfic de Catalunya.

NUMÉROS DE TÉLÉPHONE IMPORTANTS

  • Urgences: 112

APPLICATIONS MOBILES INTÉRESSANTES

ÉQUIPEMENT

L’équipement nécessaire dépendra de la façon dont vous comptez effectuer la traversée (journées entières ou demi-journées, transport, type d’hébergement…). Ce qui compte, c’est de n’emporter avec soi que le strict nécessaire. En effet, le poids sera notre principal ennemi et il peut faire de cette randonnée un rêve ou un cauchemar. N’ayez crainte: vous passerez par de nombreux villages et si vous avez oublié quelque chose, il vous sera facile de vous la procurer en cours de route.

De même, gardez à l’esprit que la traversée se fait à 1.100 m d’altitude en moyenne et qu’elle culmine à 2.470 m. Les conditions météorologiques peuvent donc changer brusquement et, bien qu’il fasse bon et beau le matin de bonne heure, à midi les températures peuvent baisser et s’accompagner de pluies voire de neige, même en plein été. Mieux vaut y être préparé.

Voici la liste du matériel indispensable:

  • Sac à dos et sa housse imperméable
  • De bonnes chaussures de marche
  • Des bâtons de marche, surtout pour qui souffre de douleurs aux genoux
  • Gourde
  • Lampe frontale
  • Vêtements: imperméable, pull en maille polaire, sous-vêtements de rechange, pantalon modulable ou leggings, T-shirts, gants fins, casquette pour se protéger du soleil, vêtements pour dormir, maillot, sac à linge sale…
  • Trousse de toilette: crème solaire, papier hygiénique et matériel nécessaire à chacun
  • Pharmacie: n’oubliez pas d’emporter des pansements Compeed pour les blessures aux pieds
  • Papiers: carte d’identité, carte de sécurité sociale/mutuelle, carte de randonneur fédéré, argent liquide, carte de crédit…
  • Aliments caloriques et nutritifs à consommer à midi, canif
  • Facultatifs: appareil photo et accessoires, carte, descriptif, lecture, papier, stylo, GPS, lunettes de soleil, chaussures confortables pour les moments de repos…
  • Quant au téléphone portable, nous vous recommandons vivement de le prendre avec vous, ainsi que son chargeur. Sachez toutefois qu’il n’y a pas de réseau dans certaines régions

COMMENT SE RENDRE AU POINT DE DÉPART?

Pour arriver à La Pobla de Segur en voiture, indiquez votre lieu de départ dans le champ «From» et cliquez sur «Go».

 

Itinéraires

  afficher les options

D’autres façons d’arriver à La Pobla de Segur

  • En train : prenez la ligne Lleida – La Pobla de Segur jusqu’au terminus. Vivement conseillée, cette ligne est connue sous le nom de Tren dels Llacs («Train des Lacs»).
  • En bus: avec la compagnie Alsa, depuis Lleida et Barcelona en direction d’Esterri d’Àneu, Val d’Aran ou de El Pont de Suert (www.alsa.es – Tél.: (+34) 902 422 242).
  • En covoiturage: pour trouver une voiture qui monte jusque Pallars, il existe de nombreux groupes sur Facebook ainsi que des sites spécialisés dans le partage de voitures.

Le trajet entre La Pobla de Segur et l’aire de repos de la Font de la Figuereta (point de départ de la randonnée Ramat de Camins) doit s’effectuer soit en voiture, soit en taxi.

Utilització de galetes

Aquest lloc web fa servir galetes per que tingueu la millor experiència d'usuari. Si continua navegant està donant el seu consentiment per a l'acceptació de les esmentades galetes i l'acceptació de la nostra política de galetes, feu clic en l'enllaç per una millor informació.

ACEPTAR
Share This